Rencontre avec nos clubs contact de COLMAR et de GRENOBLE - Visite du Musée Olympique 22 mars 2017

Mittwoch, 22. März 2017

Catherine, Antoinette, Claire-Lise et moi-même avons pris un peu d’avance pour accueillir nos amies au musée Olympique à Lausanne. Malgré leur voyage, les Colmariennes (5 pers.) sont arrivées avec 10 min. d’avance, passant sur le tapis rouge et ont franchi la porte du musée. Peu de temps après, les Grenobloises (également 5 pers.) ont passé sur le tapis rouge pour nous rejoindre. Ce fut la grande joie de nous retrouver.

Une guide très performante nous a guidés à travers le musée.

Le musée olympique est un musée consacré à l’histoire des Jeux Olympiques, inauguré le 23 juin 1993 et récemment fermé pendant 2 ans pour transformations. Il se situe au bord du lac Léman, à Ouchy, d’où on a une vue splendide sur le lac et la France voisine. Il abrite des expositions permanentes et temporaires autour du sport et du mouvement olympique. Le bâtiment est entouré d’un parc exposant de nombreuses œuvres d’art ayant pour thème le sport.

Les Jeux Olympiques ont vu le jour à la fin du 19ème siècle sous l’impulsion de Pierre de Coubertin.

Sur les trois niveaux du musée sont exposés des équipements concernant les jeux (torches olympiques, équipements sportifs, habits, souliers, collections philatéliques, etc.), le tout  très bien présenté.

La guide nous a expliqué comment se déroulaient les jeux au début. Le tout fut beaucoup plus simple que de nos jours. Au fil des années d’autres disciplines sportives ont été acceptées, des règles ont changé.

Pour toute personne qui désire visiter ce musée, il faut prendre le temps de lire. Les explications sont excellentes et il y a même des jeux pour les enfants.

En ce qui me concerne, j’ai été indisposée par le bruit des musiques et autres paroles trop fortes émanant des haut-parleurs.

A la fin de la visite, nous nous rendons au dernier étage pour prendre un repas.  C’est dans une ambiance sympathique que nous avons enfin le temps de discuter. Mais le temps passe vite et nos amies doivent penser à leur long chemin de retour.

C’est en nous promettant de nous retrouver que nous nous quittons.

 

                                                                                  Marga Affolter